Après les ghoribas aux raisins secs et amandes dont vous trouverez la recette ICI, je vous propose ces fekkas aux amandes. Ces biscuits sont délicieux car ils semblent croquants mais ils sont également fondants à la dégustation. Les fekkas font partie des gâteaux que l'on trouve souvent dans les maisons marocaines où ils sont servis pour le thé ou lors d'événements familiaux.

La recette en elle -même n'est pas bien compliquée. Elle demande simplement un peu de patience et le résultat en vaut la peine !

DSC00628

Fekkas aux amandes

Ingrédients

3 oeufs
1 sachet et 1/2 de levure chimique
1 verre à thé d'huile
1 verre à thé de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel
150g d'amandes entières
Farine pour assembler la pâte

1 cuillère à soupe de nescafé dilué dans un peu d'eau ou café maison
jaune d'oeuf pour badigeonner

Préparation

Commencer par préparer les amandes. Les mettre dans de l'eau 1h avant de préparer vos biscuits afin de les détendre. Puis les diviser en deux.

Dans un grand plat, mélanger ensemble les ingrédients : oeufs, levure, huile, sucres, sel et les amandes. Ajouter progressivement la farine pour obtenir une pâte souple et qui ne s'effrite pas.

Diviser la pâte en 3 parties. Former des longs boudins que vous disposerez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Aplatir les boudins légèrement et badigeonner les de jaune d'oeuf mélangé au café.

Cuire au four une dizaine de minutes et retirer du four. A ce stade, les boudins auront gonflés dans le four et ne seront pas complètement cuits. Laisser refroidir et découper chaque boudin de pâte en biais à l'aide d'un couteau pour avoir les fekkas.

Disposer sur une plaque et remettre à cuire au four pour qu'ils soient bien dorés et croustillants.

A déguster avec un bon thé à la menthe ou votre café.

Vous pouvez les conserver dans une boîte hermétique ou comme moi dans une boîte au congélateur. Rassurez-vous ça ne risque absolument rien.

Au moment de servir, les sortir un peu avant pour les décongeler et les passer 5mn au four.

Bessaha wa raha !
Bon appétit !