Sur les tables du ftour (petit déjeuner) au Maroc, on voit se cotoyer msemens, rghayefs, sfenjs, batbout... tous ces plats, nappés de beurre, de miel nous font saliver d'appétit dès le matin. Parmi ces délices, on trouve également Rezat el kadi (en français Turban du Juge). C'est une crêpe faite avec la pâte à msemen mais que l'on façonne en petits filaments et que l'on enroule autour de la main avant d'en faire une galette. Cette dernière est cuite ensuite des deux côtés sur une poêle chaude. En fin de cuisson, on appuie sur le centre de la crêpe et on laisse apparaître tous les filaments.

Le façonnage à la main demande du temps et de la dextérité mais le résultat en vaut la peine ! Dans un reportage sur la chaîne marocaine 2M, j'ai vu un jour une émission où l'on parlait de Rezat el kadi. Dans un village au Maroc, il y avait même un concours chaque année pour mettre à l'honneur la femme qui savait faire la meilleure rezat el kadi de la région. On disait que celle dont le filament de la rezat el kadi (ou Rziza) arrivait à passer à travers de l'oeil d'une aiguille était l'heureuse gagnante et rendait ainsi fière toute sa famille et son mari.

Aujourd'hui, la machine à pâte facilite le façonnage de cette crêpe et vous permet de gagner du temps. Je vous montrerais prochainement la recette avec la machine à pâte. Aujourd'hui, je vous livre une manière de faire Rezat el Kadi sans machine et le résultat est pas mal du tout !

Rezaat el kadi

Ingrédients:

250g de farine
50g de semoule extra fine
une pincée de sel
une demi cuillère à café de levure de boulanger (vous pouvez utiliser de la levure sèche)
Eau tiède pour pétrir

100g de beurre fondu mélangé avec un peu d'huile de table

Préparation

Dans un grand plat, mélanger la farine, le sel, la levure diluée dans un peu d'eau et commencer à pétrir en ajoutant petit à petit de l'eau jusqu'à obtenir une pâte non collante mais pas trop molle. Il faut bien pétrir votre pâte.

Laisser reposer le temps de faire fondre votre beurre.

Partager la pâte en boule de la grosseur d'une mandarine. Sur un plan de travail huilé, étaler au rouleau une boule de pâte avec le rouleau à pâtisserie et à l'aide d'une roulette à pizza, découper de longs fils. Procéder à plusieurs reprises pour que les "filaments" soient assez fin. Badigeonner de beurre fondu mélangé à un peu d'huile. 

Enrouler le tout autour de votre rouleau à pâtisserie et faites glisser sur le côté pour avoir une petite galette. Réserver sur un plat.

Procéder ainsi pour le reste de pâte.

Faire chauffer une poêle anti-adhésive sur le feu. Aplatir légérement une galette avec un peu de beurre et mettre à cuire sur la poêle. Dès que cela commence à dorer, retourner sur l'autre face. Procéder ainsi jusqu'à cuisson des deux côtés. Déposer sur un plat et plier en deux la crêpe pour faire ressortir les filaments.

Servir avec du miel et un bon thé à la menthe.

DSC01859

Faconnage rezaat el kadi

DSC01862

 

DSC01865

DSC01884

Bessaha wa raha !
Bon appétit !